Radio G!
vous allez écouter un podcast Radio G! : Le Point G 01 - Les Puppies 1/2
Le Point G!
Le Point G 01 - Les Puppies 1/2
Radio G!
vous avez écouté un podcast Radio G! : Le Point G 01 - Les Puppies 1/2
Le Point G!
Le Point G 15 - Le Shibari
Le Point G!
Le Point G 14 - Fetlife
Le Point G!
Le Point G 13 - L'Exhibitionnisme
Le Point G!
le Point G 12 - Dating Partie 2
Radio G!
vous allez écouter un podcast Radio G! : Le Point G 11 - Dating partie 1
Le Point G!
Le Point G 11 - Dating partie 1
Radio G!
vous avez écouté un podcast Radio G! : Le Point G 11 - Dating partie 1
Le Point G!
Le Point G 10 - La zoophilie
Le Point G!
Le Point G 09 - La sodomie
Le Point G!
le Point G 08 - L'urophilie
Le Point G!
Le Point G 04 - Le Porno Partie 1
Le Point G!
Le Point G 07 - Les Dick pics 2
Le Point G!
Le Point G 06 - Les Dick pics 1
Le Point G!
Le Point G 02 - Les Puppies 2/2
Le Point G!
Le Point G 03 - La Vulve
Le Point G!
Le Point G 05 - Le Porno Partie 2

Dans cet épisode, on parle de jeu de rôle animal.

La limite est ténue entre le simple jeu, le fantasme ou la sexualité. On va décrypter pour vous le monde étonnant des pets plays, et des puppies en particulier. 

Vous ne savez pas ce que c’est ? Alors ce point G! est fait pour vous !

En anglais on dit petplay, ponyplay ou ponysim, Kittenplay ou puppy play. Il s’agit de jeu de rôle ou un homme, ou une femme, devient un animal ou un dresseur/soigneur. Des pratiques qui se développent depuis une dizaine d'années.

Généralement on y retrouve des rôles de chiots, chiens ou loups, mais aussi de chatons, de chats ou de lions ainsi que des poneys ou des chevaux voire des requins ou même des licornes.

C’est avant tout un jeu social, il n’a donc pas toujours de finalité sexuelle. D'ailleurs, un puppy sexuel est plus appelé un Dog et on parle alors de Dogtraining.

On est là dans le domaine du fétichisme voire du BDSM et vous allez voir que c’est un univers ultra codifié !

On en parle avec nos chroniqueurs et témoins

Ça vient d’où cette pratique ?

C’est sans doute très ancien, mais pour ce qui est de la mode fétichiste, on en retrouve des illustrations dans des revues du 20ème siècle, dans les années 50.

Il n’y a pas forcément d’accessoire, mais c’est quand même un des cœurs de cette pratique. Il y a les cagoules de chiens ou de loup, mais aussi tout le corps qui peut être gainé de cuir ou autre matière moulante mettant en avant la musculature ou la morphologie animale. Il y a aussi bon nombre d’accessoire comme la laisse, le collier, la muselière ou plus simplement le bâillon, le harnais ou encore, la queue, tenant en place à l’aide d’un plug anal.

On le rappelle les puppies, comme les autres animaux imités, ne sont pas toujours des jeux sexuels, mais plus une posture sociale que nous allons essayer de vous décrire.

Le puppy est souvent un chiot dans sa tête, il adore faire des bêtises avec les autres, y compris son Handler, son dresseur/soigneur.

On imagine que les puppies sont généralement soumis, mais pas plus que dans d’autres pratiques. Là aussi, il y en a de plus dominants que d’autres. Certains même, chien ou loup, sont des puppies “Stray”, n’ont de maître qu’eux-mêmes.

Vous l’aurez compris, cet univers est très codifié, bien que plus souple et plus ludique de son pendant BDSM, plus sexuel.

Le masque et les tenues sont pour beaucoup dans le lâcher-prise obtenu en devenant puppy. Il y a ceux qui jouent à la balle, et ceux qui se soumettent aux autres en attendant les ordres.

Comme tout groupement social, il y a une hiérarchie. Certains Puppy dominants peuvent gérer et protéger un groupe, la meute. On l’appelle un Alpha.
D'autres niveaux existent avec des lettres grecques : Beta, Omega…

Il y a tout un vocabulaire autour de la pratique puppies, on va revenir sur quelques mots clés avec Florian.

Puppy play : on l’a vu, c’est la pratique générale de ce jeu de rôles avec des puppies et des Handlers

Les Handlers justement sont les maîtres ou les dresseurs qui ont un ou plusieurs puppies.

La meute : c’est une famille composée de 2 puppies minimum avec éventuellement un Handler.

Le Stray Puppy est un puppy errant et libre sans maître défini.

Si vous êtes intéressé, il y a des associations et même un site internet, puppy-play.com. il y a même une élection de Mister puppy France.

Pour préparer cette émission, nous avons échangé avec plusieurs personnes adeptes de ces pratiques. Nous en avons les témoignages et c’est une vraie meute. Ils viennent d’Allemagne, des états unis ou de France, ils ont entre 20 et 30 ans. On va retranscrire leurs réponses à travers les voix de nos chroniqueurs.

Nos premiers témoins sont 

Mark Wave un loup plutôt sauvage et solitaire, Arkos, Sterling un labrador qui nous vient de Las Vegas et Liam, un jeune chien. 

Bonjour à vous 4. Alors qui êtes-vous quand vous êtes un puppy ?

Lorsque je deviens un puppy, je deviens Mark Wave, un grand loup noir assez intimidant, mais aussi assez joueur.

Moi je suis Arkos, un puppy adorable qui est aussi fougueux qu’un Arcanin et aussi tendre qu’un Caninos.

Je suis Sterling, et quand je suis un chiot, je m'identifie comme un labrador noir parce que c'est le type de chien avec lequel j'ai grandi.

et moi je suis Liam, un jeune chien.

Est-ce que vous mettez de vous dans cet animal ou est-ce un personnage très différent ?
Mark 

Lorsque ce personnage est né, il était très différent de moi. Mais avec le temps, c’est le personnage qui a fini par déteindre sur moi. Donc on pourrait dire que j’ai une part de Mark en moi.

Arkos

C’est un personnage qui permet d’explorer une autre facette de moi, de m’aider à m’épanouir, à m’assumer. 

Sterling

Alors, c'est un personnage différent pour moi, mais des parties de mon “moi normal” font toujours partie de moi quand je suis en mode chiot. 

Liam 

En ce qui me concerne, Liam fait partie de moi. Liam est fondamentalement moi, mais sans les fardeaux humains. Il est un peu plus joueur, très curieux, n'a pas de gros soucis ou préoccupations autres que d’être un bon chien. 

À quel âge avez-vous eu envie de cette transformation ? 

Liam 

Il y a environ un an, j'avais 23 ans à l'époque. 

Sterling

moi j'ai commencé en avril 2021. 

Arkos 

J’ai commencé il y a un an (en août 2021), mais l’idée me trottait déjà avant. J’avais 29 ans. 

Mark

Pour ma part je n’ai jamais eu d’envie soudaine de devenir un puppy, ça s’est fait doucement avec le temps. À l’origine c’était mon ex qui m’y avait initié. L’existence de Mark a commencé en mars 2019 et son caractère s’est affiné avec le temps.

En quoi consiste la transformation ?

Sterling 

La transformation du jeune chiot sterling nécessite d'ajuster mon esprit et mon corps (y compris les vêtements) pour être dans une humeur insouciante plus agréable. 

Arkos

Je porte une hood, un harnais, j’ai une laisse, une combinaison en latex, des chaussettes Puppies. Le but étant de sentir bien dans une seconde peau. C’est un peu comme du cosplay version puppy. 

Mark

Lorsque je passe de l’humain au loup, dès que j’enfile le masque, je suis quelqu’un d’autre. Ma couleur dominante étant le noir, j’ai un masque de loup noir, un haut en néoprène noir, un pantalon en néoprène noir et des manchettes en néoprène noires. Pour ma part je ne possède pas de queue.

Niveau comportement c’est comme chacun a envie de faire. Sur les 4 pattes, debout, douée de parole ou non.

Liam 

moi j'ai mon masque de chiot, un collier et parfois une laisse. À part ça, surtout une combinaison de moto en cuir parce que c'est un de mes fétiches. Je deviens aussi plus aventureux et j'essaie de m'évader un peu de la réalité quotidienne. 

Avez-vous un handler, un maître ou dresseur/soigneur ?

Mark

Étant un loup solitaire, je ne possède pas de Handler, et ne souhaite pas en avoir. Un loup a besoin de liberté, pas de cages ou d’ordres à recevoir des humains !

Arkos

Non, j’en ai pas

Sterling 

Moi non plus

Liam 

Non, moi non plus, je n’ai pas vraiment de handler. Mais parfois, quelqu'un prend soin de moi, principalement mon petit ami, parfois d'autres amis. 

Ou pratiquez-vous le puppy play ?

Sterling 

Je suis marié et j'ai des amis chiots, mais je suis plutôt un chiot célibataire et je suis donc principalement un chiot social. 

Mark 

Pour ce qui est de la partie jeu, tous les lieux sont propices. Que ce soit chez soi, chez des amis, en forêt, à la plage, en ville, ou même dans des lieux touristiques. Si, bien entendu, le regard des autres ne vous pose pas de problème. Et que ce soit seul, en groupe, ou en meute, plus il y a de fous, plus on rit !

Liam 

Moi parfois, mais rarement seul à la maison ou simplement avec mon copain, plus souvent lors de soirées ou d'événements pour chiots,... 

Avez-vous été en puppy en extérieur ?

Mark
J’ai déjà eu l’occasion de pouvoir incarner Mark en extérieur lors d’une Gay Pride, au bord de la mer ou même pendant une balade à vélo. Bien sûr, on ne passe pas inaperçu…

Arkos

Oui moi j’ai déjà été puppy lors de soirées sur Paris. 

Sterling

Bien sûr ! Je vais aux soirées chiots, aux soirées bingo chiots, à la Pride des chiots et aux soirées fétichistes dans des clubs en tant que Sterling. 

Liam

Oui, j'ai souvent ma cagoule quand je vais à des fêtes. Je suis aussi un chiot quand je vais dans une Pride et j'ai participé à des événements pour chiots en public. 

Vos amis, votre famille, connaissent-ils cette facette de vous ? 

Arkos

Mes amis oui, ma famille non. 

Liam 

moi, ma Famille non, amis principalement oui 

mark
Pour moi, fort heureusement non, ma famille n’est au courant de rien et je pense que c’est mieux ainsi. On doit tous avoir un jardin secret. Pour ce qui est de mes amis, je n’en parle pas, mais quelques-uns m’ont reconnu et l’ont bien pris, puisque par la suite ils sont devenus puppy eux-mêmes.

Sterling 

moi, certains amis proches savent que je suis Sterling mais pas ma famille. 

Quel est la moyenne d'âge de vos amis puppies ?

Mark
Il n’y a pas vraiment d’âge pour faire du puppy. Mais je dirais que mes amis puppy ont entre 20 et 40 ans.

Sterling 

Beaucoup de mes amis chiots ont environ 26 ans. 

Liam

Environ de 20 à 30 ans je dirais

Arkos

entre 20 et 40 ans. Donc une moyenne de 30 je pense 

Y a-t-il des femmes ?

Mark

Le puppy n’est pas exclusivement réservé aux hommes ! Les femmes sont également les bienvenues ! Mais s’il n’y en a pas beaucoup, je pense que c’est dû au fait que les mots ‘’chienne’’ ou ‘’louve’’ sont davantage dégradants que ‘’chien’’ et ‘’loup’’.

Arkos

Oui il existe des femmes, mais je n’en côtoie pas. 

Sterling 

 Je n'ai pas d'amis chiots femmes, mais un chat nommé Kat a récemment commencé à participer à tous les événements chiots et c'est une femme. Elle ajoute une belle nouvelle dynamique au groupe. 

Liam

Oui pas beaucoup de femme en effet. La communauté des chiots est encore très centrée sur les hommes homosexuels, même si tous les genres et toutes les sexualités sont les bienvenus. 

Y a-t-il une dimension sexuelle dans ce jeu de rôle pour vous ?

Arkos

Oui il y a une certaine dimension sexuelle couplée à d’autres dimensions (s’assumer, lâcher prise …). 

Liam 

Oui, mais le jeu du chiot pour moi est surtout social. C'est un environnement/communauté très sex-positif et Kink-positif, donc cela mène aussi au sexe (même si le sexe n'inclut pas directement l'aspect jeu de rôle) 

Sterling

Pour ma part, oui, mais c'est très léger. Je suis sexuel avec quelques amis chiots proches. 

Mark
Je fais partie de ceux qui séparent le puppy en 2 :

D’un côté il y a le jeu de rôle simple ou on se comporte comme des animaux avec une balle par exemple.

Et de l’autre côté, il y a la partie qui est plus intime. Là, le but est clairement sexuel et on enfile nos habits et nos accessoires dans le but d’exciter le partenaire. Le comportement est également plus tactile.

Et dernière question : les soirées Puppies peuvent-elles être aussi sexuelles ?

Sterling 

Oui. Il y en a une dans ma région tous les 2 mois.

Arkos

Oui, tout dépend des soirées

Liam 

Il existe différents types de fêtes. Il y a des soirées sexuelles dans l'espace fétichiste où les chiots sont également les bienvenus, où il se passe beaucoup de sexe (et d'être nu, etc.). Il y a aussi des soirées où chacun doit avoir une certaine tenue et pour le sexe il faut aller aux toilettes, au parking ou à l'hôtel.

Mark

Les soirées puppy n’ont pas pour but d’être sexuelles. Mais ce n’est pas interdit non plus. Si lors d’une soirée, vous rencontrez quelqu’un qui vous plait, et que c’est réciproque, alors rien ne vous empêche de vous éclipser ailleurs pour vous faire des ‘’câlins’’.

Mais non, les soirées puppy ne sont pas des partouzes gigantesques…

Merci à Mark, Arkos, Sterling et Liam, dans une seconde émission nous poserons ces mêmes questions à un chien de berger tchèque nommé Cozmo, mais aussi à Xeno, un français de 27 ans, et à Titan.

On a donc vu que le puppy play pouvait être juste ludique ou bien plus hardcore, et on entre alors dans le monde du Dog trainning ou il est encore plus question de domination, voire de dressage. Voyons ce qui se passe entre un dresseur et son gentil chien.

Tout ce qui va suivre peut vous sembler ridicule, grotesque, malaisant. C’est d’ailleurs pour ça que cette pratique est rarement publique si ce n’est dans les prides ou les festivals spécialisés.

En effet, il va falloir laisser vos a priori de côté, et imaginer que c’est une technique de lâcher prise comme une autre, mais aussi pour certains, une façon d’être. Être un chiot avec un maître dur, mais aimant, est un plaisir régressif.

Vous n’avez plus rien à penser, on pense pour vous. Vous êtes juste là, pour faire plaisir, pour en donner peut-être aussi. Il n’y a plus de notion de bien ou de mal. Pas de jugement, vous êtes un chiot, on vous pardonnera tout. Pas de risque, on vous protégera.

Pour tout cela, vous devez juste être obéissant.

Chez certains puppies, le simple fait d'être à genoux à côté de son maître, pendant des heures, sans rien faire, est un plaisir. 

Certains poussent l’expérience en dormant au pied du lit la nuit.

Tout ceci peut être occasionnel, mais certains vivent littéralement avec leur maître. Après leur journée de travail où ils se fondent dans la masse, une fois à la maison, il devient chien jusqu’au lendemain, et ce donc, tous les jours de l’année.

Pour varier les plaisirs, le puppy play peut s’associer avec d'autres jeux de soumission de l’univers BDSM. Être attaché façon bondage, mis en cage, ou offert au passant, en extérieur ou en sexclub.

De nombreuses soirées sont organisées en France, dans le privée, mais aussi dans les sexeclub et autres saunas.

Merci Olivier, 

Ainsi s'achève ce premier numéro consacré au Puppies, dans la seconde partie nous ferons du shopping ensemble pour acheter le matériel qui nous transformera en parfait puppy, et vous verrez que c’est finalement très abordable. On rencontrera de nouveaux témoins et on demandera leur avis à nos intervenants du Points G

Si vous désirez participer à cette émission en donnant votre avis ou en témoignant, même anonymement, c’est simple, écrivez-nous sur la page contact du site radio-g.fr en sélectionnant l’émission “le Point G!”, ou en privé sur nos réseaux sociaux.

Que le plaisir soit avec vous, à bientôt sur le point G!


lien direct :
https://radio-g.fr/?9308