Waldo - le phare 2/2

Radio G!
vous allez écouter un podcast Radio G! : Waldo - le phare 2/2
Le Monde de Waldo
Waldo - le phare 2/2
Radio G!
vous avez écouté un podcast Radio G! : Waldo - le phare 2/2
Radio G! Bande Annonce
La Case de Seb
Le Monde de Waldo
Waldo - Le Dragon Waldo
Le Monde de Waldo
Waldo - Cœur de Golf
Le Monde de Waldo
Waldo - le phare 1/2
Le Monde de Waldo
Waldo - Trépident Printemps
Radio G!
vous allez écouter un podcast Radio G! : Waldo - Mystérieux Topic
Le Monde de Waldo
Waldo - Mystérieux Topic
Radio G!
vous avez écouté un podcast Radio G! : Waldo - Mystérieux Topic
Radio G! Bande Annonce
Clic Clac Topette

Reprenons l’histoire du Phare de la rue des Lices, lors de cette nuit d’été 2019. La pose était terminée, et je peaufinais le travail tranquillement. Tout se passe à merveille quand dans mon dos, un homme, poliment, m’interpelle :

- Bonjour Monsieur. Désolé de vous déranger mais j’aimerais savoir ce que vous faites ?
- Eh bien...c’est du street art, lui répondis-je sans me retourner.
- Je peux vous déranger ?

Je jette un œil en arrière. C’est un homme robuste d’une quarantaine d’années. Je reprends mon travail me disant que nous avons là un timide qui est curieux de savoir ce que je fabrique.
- Vous savez que c'est un édifice religieux là.
- Pas tout à fait, c'est le mur juste à côté.
- Je vais vous demander de descendre.

Allons bon ! me dis-je, il rigole pas ce type, ça doit être un responsable du patrimoine, merde !

Je descends et me tourne vers lui, il est à 2 mètres de moi. Il reprend :
- C'est un édifice religieux, il est important pour moi. Vous êtes en train de faire une connerie.
Là, je constate que le gars est bien vénère, je joue la réponse pacifique :
- Vous voulez dire que vous n'aimez pas ?

Il avance d’un pas et se met en face de moi. Lors de son mouvement, j’ai senti une vague en moi : mon instinct m’alerte du danger :
- Vous vous foutez de ma gueule ? Je vous le dis, vous faites une grosse connerie.

Il est bien remonté, chaud bouillant, il en faut peu pour qu'il me colle un pain. Vu son allure d’ours, je n’ai pas envie d’essayer. Il répète plus fort :
- Vous faites une grosse connerie, et maintenant BARREZ-VOUS !

J'adopte le profil bas, tout mot de trop , peut m'être fatal.
- Oui d'accord...j'y vais...désolé (de toute façon j’ai fini).

Chacun part de son côté. Je retourne place St-Eloi, patiente quelques instants, puis pars jeter un œil rue Saint-Aubin. Je le vois plus loin, se dirigeant vers la place Sainte-Croix. Cool ! il se casse. Je reviens sur les lieux pour voir le résultat et aussi, ajouter ma signature avec mon pochoir.

(respiration)
Cela fait des années que je colle des mosaïques la nuit. Des gens viennent régulièrement me parler, poser des questions, faire un commentaire...c’est sympa, et très souvent positif. Mais ce soir là, c’était une première : un mec agressif était prêt à me frapper ! Quelle histoire !

Voilà, je vous invite donc à aller voir ce Phare qui aura maintenant pour vous, une saveur toute particulière.


lien direct :
https://radio-g.fr/?6327